Mes lectures #1 : Le plus petit baiser jamais recensé de Mathias Malzieu

| Lire les 3 commentaires | Ajouter un commentaire
Grâce à Vivi la Chipie j'ai eu l'occasion de lire le dernier Mathias Malzieu : Le Plus petit baiser jamais recensé

Je suis une grande lectrice, je lis environ un à deux livres tous les mois. Fantastique, policier, thriller, roman, je navigue assez facilement entre les genres, mais j'avoue avoir un faible pour les thrillers. Vous le remarquerez au fil de mes futurs avis de lecture.

Bref, la lecture du dernier Malzieu était une excellente occasion pour moi de me lancer dans ces avis ! D'autant plus que j'adooooore Mathias Malzieu, je ne pouvais donc pas passer à côté de son nouveau roman. Je vous laisse lire le synopsis officiel :

"Un inventeur-dépressif rencontre une fille qui disparaît quand on l’embrasse. Alors qu’ils échangent le plus petit baiser jamais recensé, elle se volatilise d’un coup. Aidé d’un détective à la retraite et d’un perroquet hors du commun, l’inventeur se lance alors à la recherche de celle qui « fait pousser des roses dans le trou d’obus qui lui sert de cœur ». Ces deux grands brûlés de l’amour sauront-ils affronter leurs peurs pour vivre leur histoire ?"


Autant vous dire que l'on replonge directement dans l'univers totalement barré mais tellement poétique de l'auteur/chanteur. Si vous connaissez Dionysos, vous connaissez forcement cet univers. Si vous aimez Dionysos, vous aimez forcement le monde de Mathias Malzieu qui lie intimement ses livres et les albums de son groupe.

Ici, l'histoire, nous emporte encore une fois dans la difficile danse de l'Amour avec un grand A. À travers les deux personnages principaux, on revit nos questionnements autour des relations amoureuses, les différences, les habitudes, les histoires perdues qui font que l'on doute et que l'on idéalise l'autre. C'est vrai qu'une fille qui disparaît quand on l'embrasse, ça n'a rien d'habituel ! L'humour et la timidité des deux personnages les rendent d'autant plus attachants que l'on n'attend qu'une chose, découvrir la fin de l'histoire. C'est un conte de fée des temps modernes, une écriture toute en métaphores qui se lit à la vitesse du personnage faisant du skate dans une rue en pente raide !

Je trouve que l'écriture de Mathias Malzieu est parfois dure à suivre, mais lorsque l'on prend le temps, c'est un plaisir. Les mots qu'il place encore une fois dans ce roman nous font voyager dans son excentricité poétique. J'avoue donc ne pas être déçue pour ce nouveau livre qui se place dans l'exacte trace des précédents.

Bref c'est un véritable petit bonheur sucré, imagé qui fait à la fois rêver et qui en même temps fait appel aux sentiments que peut avoir tout un chacun.

Les plus ?
- Un livre qui se termine par un recueil de poèmes craquants
"Loto de la poésie
Enlever ton soutien-rouge-gorge, 
C'est comme trouver Platini en vignette Panini.
Ça a quelque chose à voir avec gagner au loto de la poésie."

- Et surtout une chocolisation du "Plus petit Baiser jamais recensé" par Hugo &Victor qui est des plus réussie ! Le must est donc de lire ce livre avec une boite de Plus petits baisers afin de découvrir toutes les saveurs imaginées par Mathias Malzieu dans son livre et réalisées pour de vrai (Enfin ! Parce que depuis le temps que j'attends le goût et les odeurs à la TV et dans les livres et bien je suis servie !)


Donc voilà... C'est que du positif, une touche de rêve et de gourmandise que nous offre Malzieu et dont on aurait besoin plus souvent !

3 commentaires :

  1. J'ai entamé la lecture on retrouve bien son univers bien à lui ... mais perso la poésie de "maintenant qu'il fait toujours nuit sur toi" je ne la retrouve pas ici ... mais bon je n'ai pas encore terminé ma lecture il me surprendra surement ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis assez d'accord avec toi :) J'ai pleuré en lisant "Maintenant..."
      Le dernier Malzieu n'aborde pas le même thème que ce dernier roman qui est poétique d'une autre manière :)

      Supprimer
  2. J'ai adoré la mécanique du coeur mais alors celui la pas autant; je ne savais pas qu'il y avait une version avec les vrais chocolats xD peut être que j'aurai plus apprécié le livre, je ne sais pas.

    RépondreSupprimer

Un petit mot qui me fait plaisir !