Mes lectures #3 : L'Anneau de Mœbius de Franck Thilliez

| Lire les 2 commentaires | Ajouter un commentaire
Difficile après Vertige de ne pas continuer ma découverte des livres écrits par Franck Thilliez. Je suis, à chaque fois, prise dans ses histoires policières morbides et parfois à la frontière du fantastique. Du coup, je me suis lancée dans L'Anneau de Mœbius, livre que l'on m'a offert pour mon anniversaire (c'est à dire en janvier... J'en avais plein d'autres à lire avant ^^ ) 


Tout d'abord, comme à mon habitude, voici le synopsis officiel :
Pour sa première enquête, Victor Marchal aborde son métier de flic par sa face la plus noire : une ex-star du porno torturée, une mise en scène macabre, et une plongée dans le monde interlope des déviants sexuels et des monstres de la nature.
Depuis toujours, Stéphane Kismet est, quant à lui, hanté par des images prémonitoires mais cette fois elles obéissent à une indéchiffrable et terrifiante logique. Dans ses rêves, Stéphane possède une arme, il est recherché par la police, une petite fille est morte…
Les trajectoires de Victor et Stéphane vont se rejoindre. C'était écrit.
L'un n'a encore rien vu, l'autre ignore qu'il sait déjà tout…


Lorsque je vous dit que j'aime les thrillers noirs et à la limite du fantastique, eh bien, là vous vous retrouverez en plein dedans !

Cette fois-ci, deux vies sont liées l'une à l'autre : celle du jeune flic Victor et celle de Stéphane, "créateur de monstres" pour le cinéma. Ils se retrouveront liés à une sordide histoire de meurtres sur un fond de perversion sexuelles liées aux plus sombres déviances de la nature. Et à travers la représentation de l'Anneau de Moebius, symbole de l'éternelle recommencement,  Thilliez nous emmène dans une histoire où les personnages vont se poser une question à laquelle tout le monde a déjà réfléchit :  "Ma vie serait-elle telle qu'elle est aujourd'hui si j'avais fait un autre choix ?" Ici les images prémonitoires de Stéphane le plongeront alors vers la dangereuse zone qui précède la folie et la résignation, alors qu'elles seront pourtant la clé pour résoudre l'énigme policière dans laquelle Victor est pris. Thilliez nous plonge dans le macabre, où les scènes de crime décrites non rien à envier aux films du même genre.

Bref, difficile pour moi d'en dire beaucoup plus, sinon vous allez tout comprendre et ce n'est pas le but ! Dans ce livre, la notion du temps est omniprésente et je vous avoue m'y être pris à deux fois pour vérifier où se situait l'histoire, mais une horloge des faits est inscrite à chaque début de chapitre :)
 Pour le coup, le côté fantastique de ce livre reste facilement "croyable". Les prémonitions de Stéphane jouent sur l'impression de "déjà-vu" que chacun d'entre nous a déjà pu avoir un jour ou l'autre. Il est alors facile de comprendre l'état d'esprit des deux personnages principaux qui se retrouvent imbriqués dans une histoire dont ils ont du mal à accepter la véracité. Par ailleurs, le choix de l'ambiance est particulièrement réussie pour ceux qui aime le glauque : acrotomophilie (vous chercherez ce que c'est ou le découvrirez dans le livre ;) ), monstruosités physiques et morales et fascination pour celles-ci sont les maîtres mots de l'histoire.
Autant vous dire que ce n'est pas joyeux ! Mais lorsqu'on lit un vrai bon thriller... ce n'est pas ce qu'on recherche. Sinon... autant lire un bon Pancol ;)


2 commentaires :

  1. J'adore cet auteur. Je l'ai découvert avec la Chambre des morts et je l'ai lu presque d'une traite. :-D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je l'ai lu aussi ^^Mais bien avant le blog... Je suis fan et je pense que je ne tarderai pas à acheter ceux qui me manquent !

      Supprimer

Un petit mot qui me fait plaisir !