Mes lectures #10 : L'Appel du coucou de Robert Galbraith (JK Rowling)

| Lire les 2 commentaires | Ajouter un commentaire
L'Appel du coucou, j'en ai entendu parler au moment où l'on découvrait au Royaume-Uni que Robert Galbraith était un nom d'emprunt pour JK Rowling (l'auteure de la Saga Harry Potter, pour les incultes). Effectivement, elle voulait publier un livre sans avoir le "poids" de son nom lors de sa sortie comme cela a été le cas pour Une place à prendre (que j'ai aussi lu au passage...).
Malheureusement pour JK Rowling, le pot aux roses a été découvert très rapidement. Mais, lors de sa courte sortie incognito, le livre avait quand même retenu l'attention de nombreux médias. Son policier L'Appel du coucou s'est donc rapidement retrouvé dans les meilleures ventes de livres du moment.

Je vous avoue que j'avais hâte d'avoir ce livre dans les mains :D Merci Père Noël...

Donc déjà voici le synopsis officiel :

Une nuit d'hiver, dans un quartier chic de Londres, le célèbre mannequin Lula Landry est trouvée morte, défenestrée. Suicide. Affaire classée. Jusqu'au jour où l'avocat John Bristow, frère de la victime, frappe à la porte du détective privé Cormoran Strike.
Strike est au bout du rouleau : ex-lieutenant dans l'armée, il a perdu une jambe en Afghanistan, sa carrière de détective est au point mort et sa vie privée un naufrage. Aidé par une jeune recrue intérimaire virtuose de l'Internet, Strike est chargé d'enquêter sur la mort de Lula.
 De boîtes de nuit branchées en hôtels pour rock-stars assaillies par les paparazzi, en passant par un centre de désintoxication et le manoir où se meurt la mère adoptive de Lula, Strike va passer de l?autre côté du miroir glamour de la mode, dont les reflets chatoyants dissimulent un gouffre de secrets, de trahisons, de manœuvres inspirées par la vengeance.

On se retrouve donc ici dans un pur style policier. Suicide suspect d'un top model, détective privé torturé... Une histoire où l'on tente de comprendre s'il y a véritablement eu suicide ou si le meurtre n'est pas plutôt l'option que la police n'avait pas voulu aborder.
Encore une fois, comme pour Une place à prendre, j'avoue que j'ai mis du temps à lire ce livre... Ce policier est un peu trop lent et je pense que le personnage de Strike n'y est pas pour rien. Décrit comme une sorte d'ours, j'ai eu l'impression que Strike et son boitement retardait l'enquête. J'avais envie d'aller plus vite, mais même au bout de 300 pages l'impression de "ça n'a pas avancé" persistait. Je dois avoir trop l'habitude des thrillers où le temps est compté... Bref.
C'est donc au bout de 2 mois que je termine l'histoire, par, il est vrai, une option que je n'avais même pas imaginé pendant ma lecture ^^ (je ne serai jamais une bonne détective XD) J'ai apprécié, mais sans plus.

Le site du pseudonyme de JK Rowling www.robert-galbraith.com annonce déjà la suite de L'Appel du coucou qui sortira en juin prochain (en anglais) et le nom de ce 2è tome sera The Silkworm (Le ver à soie) :) Je pense que je l'achèterai, en espérant être plus accrochée que le premier !

2 commentaires :

  1. Une collègue en a parlé à notre club de lecture et a dit avoir bien apprécié...
    A voir donc...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est pas que je 'ai pas apprécié mais je pense vraiment que l'espace temps n'est pas le même entre policier et thriller :) vu que je suis plutôt thriller ça change tout ^^

      Supprimer

Un petit mot qui me fait plaisir !