Mes lectures #14 : Prédateurs de Maxime Chattam

| Ajouter un commentaire
Je finis enfin Le cycle de l'homme et de la vérité imaginé par Maxime Chattam par le livre Prédateurs (qui est en fait le deuxième livre de la trilogie... Mais ils ne se suivent pas ^^ Ouf !)! Bref, un bon thriller plein de sang pour le plaisir :D
Voici le synopsis :
Se dissimulant dans les horreurs d'une guerre sans nom, un psychopathe décime les rangs de jeunes soldats que l'on retrouve les uns après les autres sauvagement mutilés.Traquant le dément, analysant son comportement, le lieutenant Frewin et son équipe de la Police Militaire établissent peu à peu son profil, faisant monter d'un cran l'angoisse et la panique chez des combattants déjà harcelés par la mort. En se joignant à l'enquête de Frewin, Ann, une jeune infirmière, s'efforce d'identifier les fantômes intimes qui la tourmentent depuis l'enfance. Exsangue, décimée, l'équipe réduite à deux rescapés parviendra-t-elle à abattre le tueur ? Criminologie, suspense, ténèbres. Chattam une fois encore propulse son lecteur dans un vortex de terreur, où le criminel, aussi cruel que retors, symbolise ces prédateurs qui incarnent les peurs archaïques de l'être humain.

Cette fois-ci, Maxime Chattam nous plonge dans l'horreur de la guerre. Une guerre sans nom qui pourrait se dérouler en ce moment même. Une guerre où les hommes s'entre-tuent. C'est dans cet univers très masculin que vont évoluer deux personnages très différents : le lieutenant Frewin de la Police militaire et Ann une infirmière. Ils vont se retrouver pour le pire : un tueur sans âme, un monstre liquidant ses paires au sein de l'armée. Psychose et terreur vont donc bon train jusqu'à la fin du roman où chacun met à jour sa part d'ombre.

En tout cas, pour ce livre, je ne pensais vraiment pas arriver à plonger totalement dans cet univers militaire. J'avoue être un peu fermée comme une huitre sur le sujet... Pas vraiment fan de la guerre et de l'armée... Pourtant comme à son habitude, Chattam est tellement bon dans la maîtrise de l'histoire qu'au final cela est génial ! Chaque personnage est vraiment bien construit. On attend avec impatience de connaître leurs secrets. Le côté très masculin du roman est habilement contre balancé par le personnage d'Ann qui n'est pas un second rôle, bien au contraire. On a hâte que se déroule le prochain massacre (oui j'avoue c'est un peu spécial...) pour arriver au plus vite à la fin du livre et comprendre comment l'horreur peut exister. Bref, encore un thriller haletant que j'aime j'aime j'aime !

0 commentaires  :

Enregistrer un commentaire

Un petit mot qui me fait plaisir !