Mes lectures #24 : Billie d'Anna Gavalda

| Lire les 2 commentaires | Ajouter un commentaire
Changement total d'univers pour ce nouveau livre (remarquez que ça fait un moment que je n'ai pas lu de thriller... Overdose peut-être... mais ça va revenir vous inquiétez pas...). J'avoue avoir eu envie d'acheter ce livre à cause de la couverture... (Elle est trop choupiiiii) Mais vu le prix d'origine, je me suis dit que fallait pas pousser mémé dans les orties. Alors quand je l'ai découvert dans la "nouvelle" bouquinerie que je fréquente (au moins une fois par semaine... hem), je me suis dit  "3€, sautons le pas !"

Pas de synopsis pour ce livre mais un mot d'Anna Gavalda :
« Billie, ma Billie, cette petite princesse à l’enfance fracassée qui se fraye un chemin dans la vie avec un fusil de chasse dans une main et On ne badine pas avec l’amour dans l’autre est la plus jolie choses qui me soit arrivée depuis que j’écris. »

Billie, c'est une nana un peu pommée. Abandonnée à la naissance par sa mère, qui lui a pourtant donné le nom d'une chanson de son chanteur préféré Mickael Jackson, Billie n'a pas eu une enfance facile. C'était celle qui venait du quartier pauvre, celle qui n'était pas très douée, celle à qui on ne parle pas. Pourtant Billie est une force de la nature et c'est grâce à la pièce de théâtre " On ne badine pas avec l'amour" qu'elle va faire la rencontre de sa vie : Franck. Franck c'est l'autre vilain petit canard de sa classe. Cette histoire d'amour, de haine, d'amitié, Billie nous la raconte alors qu'elle se croit perdue, qu'elle pense que Franck va mourir à côté d'elle par sa faute et qu'il serait temps que sa bonne étoile la prenne un peu en pitié pour les sauver, une fois de plus.

Je vous avoue ne pas avoir eu que de bons échos de ce livre. il est souvent décrit comme celui "que l'on aime le moins" dans la bibliographie d'Anna Gavalda. Pourtant, personnellement, j'ai apprécié ce livre pour ce qu'il est. Une histoire écrite un peu comme une "envie de pisser", je pense. Une histoire à la fois triste et drôle, sans interdits et qui manie très très facilement le langage populaire, à la limite de l'insolence. Billie, c'est un personnage brut de décoffrage qui dit ce qu'elle pense et fait ce qu'elle a envie, quitte à tout perdre, mais perdre quoi puisqu'elle n'a déjà pas grand chose... J'ai été touchée par cette histoire qui n'est finalement pas si noire, qui n'est pas de la grande littérature mais qui se lit très facilement.

2 commentaires :

  1. Moi qui est lu tout Anna Gavalda, je suis déçue de Billie. La Consolante avait une écriture plus intéressante. De plus, je trouve que le schéma narratif est souvent le même d'un roman à l'autre.

    Estelle
    lamodeestunjeu.fr

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est peut être pour cela que je n'ai moi pas été déçue car je n'ai pas vu les autres livres de l'auteure (ou en tout cas je ne m'en souvient plus ^^) et n'étant pas non plus lectrice assidue de roman :)

      Supprimer

Un petit mot qui me fait plaisir !