Mes lectures #27 : La mémoire fantôme de Franck Thilliez

| Ajouter un commentaire
Après l'humour, le thriller ! Un bon Thilliez et ça repart n'est-ce pas ?
Pour cette lecture, j'ai choisi La mémoire fantôme que je n'avais pas encore lu :)

Voici le synopsis :
Une femme à bout de souffle court dans l'orage. Dans le creux de sa main, un message gravé en lettres de sang : « Pr de retour ». Elle pense être en février, nous sommes fin avril. Elle croit sa mère vivante, celle-ci s'est suicidée voilà trois ans dans un hôpital psychiatrique... Quatre minutes. C'est pour elle la durée approximative d'un souvenir. Après, sans le secours de son précieux organiseur électronique, les mots, les sons, les visages tout disparaît. Pourquoi ces traces de corde sur ses poignets ? Que signifient ces scarifications, ces phrases inscrites dans sa chair ? Quel rapport entre cette jeune femme et les six victimes retrouvées scalpées et torturées quatre années plus tôt ? Pour Lucie Henebelle, lieutenant de police de la brigade criminelle de Lille, la soirée devait être tranquille. Elle deviendra vite le pire de ses cauchemars. Une lutte s'engage, qui fera ressurgir ses plus profonds démons. 

Tout commence de nuit. Alors que le lieutenant Lucie Henebelle pense pouvoir passer une soirée tranquille avec ses filles, elle retrouve au pied de son immeuble une jeune femme traumatisée. Elle porte les marques d'une séquestration et ne se rappelle de rien. Elle est totalement perdue et toutes les quatre minutes sont cerveau semble faire le vide et elle oublie tout ce qu'on vient de lui dire. Lucie Hennebelle va devoir comprendre comment cette jeune femme se retrouve liée à une histoire d'il y a quatre an, tout en jonglant avec l'amnésie permanente de la jeune femme qu'elle tente de secourir. Une soirée va se transformer en une traque de plusieurs jours. Une traque qui semble pourtant déjà avoir été faite par quelqu'un d'autre avant elle.

Que dire, que dire. Encore une fois, j'ai apprécié le style et l'histoire que nous livre Franck Thilliez. La complexité liée à l'amnésie quasi immédiate de la jeune femme du début de l'histoire joue un rôle déterminant dans la traque au monstre. Difficile, en effet, de comprendre comment il est possible de vivre lorsque l'on oublie toutes les 4 minutes ce qui vient de se passer. On s'attache aux personnages, on découvre aussi un peu plus le passé de l'héroïne Lucie Henebelle que l'on suit et suivra dans les autres thrillers de l'auteur. Seul bémol, les explications médicales sont peut-être trop pointue et nombreuses, même si personnellement, cela ne m'a pas trop gênée car je trouve l'amnésie et ses différentes formes fascinantes et à la foie effrayantes. bref, comme d'habitude un bon Thilliez qui offre une superbe fin aux lecteurs.



0 commentaires  :

Enregistrer un commentaire

Un petit mot qui me fait plaisir !