Mes lectures #29 : Le livre des âmes de Glenn Cooper

| Ajouter un commentaire
J'avais, il y a longtemps, lu le premier livre de Glenn Cooper : Le livre des morts. Je vous avoue, c'est un peu le titre qui m'a influencée. J'ai donc décidé, quand même, de lire la suite : Le livre des âmes. Voici mon avis.

Le synopsis :
1947 : de mystérieux manuscrits sont retrouvés dans les ruines d'une abbaye de l'île de Wight. Winston Churchill demande au président Truman de les prendre en charge. Celui-ci fait construire dans le désert du Nevada une base top secrète destinée à les abriter et à les étudier. Son nom : Area 51. 2010 : Un manuscrit relié faisant partie de la même série fait surface à Londres, lors d'une vente aux enchères. Le club 2027, une association constituée d'anciens membres d'Area 51, engage Will Piper, ancien profiler du FBI, pour en percer les secrets. Celui-ci découvre, dissimulé dans l'ouvrage, un poème, écrit en 1581 par un de ses anciens propriétaires, William Shakespeare. Plus qu'un poème, c'est une véritable carte cryptée, relative au mystère des manuscrits. La résolution des énigmes qu'elle renferme nous transporte autour de l'année 1530, à Paris, où deux hommes commencent à faire parler d'eux, Jean Calvin et Michel de Nostradamus.

Will Piper, ex-agent du FBI se l'était promis : il ne remettrait plus le nez dans l'affaire du tueur de l'Apocalypse et de ces mystérieux livres permettant de donner les dates de naissance et de mort des hommes depuis des millénaires jusqu'en 2027. Pourtant, d'anciens membres du FBI protégeant ces livres veulent savoir leur secret. La curiosité de Piper va donc être plus forte que sa raison et vont l'embarquer dans la résolution d'une énigme caché dans le dernier livre manquant à la bibliothèque du FBI. Cette énigme écrite par la main du célèbre W. Shakespeare l'emmènera entre autre dans un vieux manoir tandis que le lecteur sera, lui, plongé dans les 16ème siècle à la rencontre de Jean Calvin et Nostradamus. 2027 ne sera peut-être donc la fin du monde ?

Après avoir lu Le Livre des morts, j'avoue avoir mis un peu de temps avant de me décider à lire le deuxième livre Le Livre des âmes. Glenn Cooper avait, en effet, la facheuse tendance dans son premier livre à perdre le lecteur dans des flashback qui sont d'autant plus difficile à comprendre qu'ls ne se déroule pas dans le même siècle. J'avais donc un peu peur de me retrouver perdue dans ce deuxième livre comme je l'ai été dans le premier. Mais heureusement, Le Livre des âmes est finalement plus "logique". Les retours dans le passé sont compréhensible et aide l'histoire dans le présent. Finalement, Le Livre des âmes n'est pas tant une suite qu'une histoire post-Livre des morts. Même si la lecture du premier est préférable, vous pouvez vous lancer dans cette histoire sans problème :) Bon après, personnellement je ne suis pas ultra fan du style de Glenn Cooper. Je lirai peut-être Le Livre des Prophéties histoire de boucler la boucle, mais sans réelle envie ^^

0 commentaires  :

Enregistrer un commentaire

Un petit mot qui me fait plaisir !