Mes lectures #31 : No et moi de Delphine de Vigan

| Lire le commentaire | Ajouter un commentaire
No et moi de Delphine de Vigan, je suis tombée dessus par hasard dans ma bouquinerie fétiche. Je me suis alors rappelé que ce livre était présent sur une PAL d'une blogueuse (laquelle je ne sais plus ^^). Alors j'ai lu le synopsis et je me suis dit "pourquoi pas !"

Le synopsis :
Adolescente surdouée, Lou Bertignac rêve d'amour, observe les gens, collectionne les mots, multiplie les expériences domestiques et les théories fantaisistes. Jusqu'au jour où elle rencontre No, une jeune fille à peine plus âgée qu'elle. No, ses vêtements sales, son visage fatigué, No dont la solitude et l'errance questionnent le monde. Pour la sauver, Lou se lance alors dans une expérience de grande envergure menée contre le destin. Mais nul n'est à l'abri...

Lou est une "Pépite". Surdouée, elle est la plus jeune de sa classe et ne pense pas comme les autres. A 13 ans, elle est timide et possède un univers à elle où elle enchaîne les expérience, les collections... et elle a du mal à comprendre le monde qui l'entoure. Elle est seule aussi. Seule à cause d'une mère qui est dépressive à cause de la perte de son second enfant. Bref, Lou est une exception dans la vie qu'elle mène. Et c'est à cause d'un exposé à l'école qu'elle va basculée. Cet exposé : les femmes vivants dans la rue. Elle va alors rencontrée No, 18 ans, une dent en moins et une vie qui l'a salement amochée. Les deux jeunes filles vont alors se découvrir, l'une voulant sauver l'autre, même si leurs deux vies ne sont pas communes. La rue/l'appartement, l'école/les foyers sociaux, Lou va chercher à tout prix le sauvetage de No. Elle va tout tenter du haut de ses 13 ans pour faire ce que les autres n'osent pas pour sortir No de la rue.

Ce livre, comme Lou, c'est une pépite. Une semaine à peine, je l'avais fini ( Bon certes il n'y avait que 250 pages...) Lou est tellement différente qu'on s'y attache très facilement. Elle parle au "je" qui fait que même si elle a 13 ans, on reste avec elle et ses interrogations. J'ai beaucoup aimé ce livre car à travers les réflexions de Lou, on découvre une autre part du monde. Delphine de Vigan réussi à aborder une histoire dure, sans détours, mais avec poésie. On suit un personnage tout en finesse, utopiste et pleine de bonne volonté qui se confronte aux non-dits et à l'ignorance. On voit Lou se construire avec No dans le meilleur et le pire. Et à la fin, on pleure, on sourit, on se dit que si on avait eu un peu de courage, on aurait peut-être fait comme Lou, on aurait aidé No, quitte à aller loin, très loin.

1 commentaire :

  1. No et moi, je ne l'ai jamais lu par contre j'ai vu le film que j'avais plutôt apprécier.
    Sinon de Delphine de Vigan j'ai lu dernièrement "rien ne s'oppose à la nuit" et j'ai plutôt bien apprécier.

    RépondreSupprimer

Un petit mot qui me fait plaisir !