Mes lectures #33 : Des noeuds d'acier de Sandrine Collette

| Lire les 4 commentaires | Ajouter un commentaire
Alors... Pour ce livre, je tiens à remercier La bibli d'Onee qui a publié début mars un avis de lecture sur ce livre et qui m'a fait me rendre compte que j'avais TO-TA-LEMENT oublié de faire mon avis de lecture alors que j'ai du lire ce livre en décembre dernier... Au moins.
Du coup, c'est parti, voici mon avis sur Des nœuds d'acier de Sandrine Collette.

Le synopsis :
Avril 2001. Dans la cave d'une ferme miteuse, au creux d'une vallée isolée couverte d'une forêt noire et dense, un homme est enchaîné. Il s'appelle Théo, il a quarante ans, il a été capturé par deux vieillards qui veulent faire de lui leur esclave. Comment Théo a-t-il basculé dans cet univers au bord de la démence ? Il n'a pourtant rien d'une proie facile : athlétique et brutal, il sortait de prison quand ces deux vieux fous l'ont piégé au fond des bois.
Les ennuis, il en a vu d'autres. Alors, allongé contre les pierres suintantes de la cave, battu, privé d'eau et de nourriture, il refuse de croire à ce cauchemar. Il a résisté à la prison, il se jure d'échapper à ses geôliers. Mais qui pourrait sortir de ce huis clos sauvage d'où toute humanité a disparu ?

 Théo sort tout juste de prison. Pas facile de reprendre sa liberté lorsque l'on a été enfermé. Alors le meilleur moyen que celui-ci va envisager pour se retrouver : partir loin, dans la nature, un coin paumé et une vie simple dans une chambre d'hôte. Mais la vie n'a pas prévue de le libérer si vite. Théo va se retrouver dans la pire des situations : deux vieillards vont le capturer et faire de lui leur esclave. Ce n'est d'ailleurs pas le premier... dans la cave qui se refermera sur sa vie, il se retrouve avec un autre homme, à bout. Ce qu'il va découvrir c'est qu'il le remplace comme quelqu'un remplacerait son chien blessé. Entre la maltraitance, la faim, le froid, l'espoir va faire place à la survie.

J'ai d'abord été attirée par ce livre par le prix qu'il avait reçu. Et franchement, je n'ai pas été déçue. Ce petit livre qui ne paie pas de mine vient se rajouter à ma liste des huis clos réussis ! Sandrine Collette manie habilement cette histoire, qui, lorsque l'on lit le synopsis nous semble peu crédible : Comment, effectivement, un homme de 40 ans peut-il devenir l'esclave de deux vieux ? La machiavélisme qui émane de ce livre est superbement maîtrisé. On entre dans la peau du personnage principal, on espère pour lui, on tombe dans le désespoir d'une situation qu'il ne maîtrise pas. Ce livre n'est pas une cure de jouvence. La violence est parfois assez crue, mais c'est ce qui fait le réalisme de l'histoire. En tout cas je recommande fortement pour ce qui sont adepte de ces histoires brutale où plus que du suspense classique, on a hâte, en tant que lecteur, de connaître la fin pour enfin sortir de cette cave.

4 commentaires :

  1. Souvent lorsqu'il y a des prix, c'esr vrai qu'ils ont sujet intéressant ou touchant ou de société. Moi je dois avouer que je n'ai pas lu un seul livre depuis le début de l'année...mais j'en ai acheté, reste plus qu'à ;)
    Bisous

    Clara

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Eh bien je me méfie un peu des prix, mais ceux du polar, ou de la sncf sont vraiment bons :) Tu as acheté quoi comme livre alors ??

      Supprimer
  2. COucou ! Comme pour toi ce fut une bonne découverte : il me faisait un peu peur parce qu'un thriller dont je ne connais pas l'auteur je me méfie, et puis j'avais peur de la violence ; Mais finalement il est tel que les avis que j'ai lu l'avaient décrit : efficace et pas trop fort pour moi. J'espère que le suivant qu'elle a écrit me plaira autant : je mise beaucoup sur l'histoire bien différente, j'espère ne pas être déçue...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah ba tu sais j'ai eu le même apriori sur l'auteur ! J'ai tellement mes "favoris" que les nouveaux c'est un peu difficile. Il faudra aussi que je regarde son nouveau alors ;)

      Supprimer

Un petit mot qui me fait plaisir !