Découverte de l'hippodrome d'Angers

| Lire les 4 commentaires | Ajouter un commentaire
J'ai eu la chance, il y a quelques jours de cela de découvrir (enfin) le milieu des courses hippiques, et ce dans le cadre de mon travail ! Je n'avais jamais vu de courses en vrai (et j'avoue à la télé ça ne m'intéressait pas plus que ça ^^), et c'est à l'occasion du Quinté+ Grand Prix d'Angers Loire Métropole en trot attelé que j'ai découvert l'hippodrome d'Angers et ses coulisses :)
Pour la petite histoire, l'hippodrome d'Angers a eu 150 ans l'année dernière. Sa qualité de structure lui permet de rassembler les amateurs de paris hippiques autour de courses qui sont faites pour le Quinté+ et filmées pour la diffusion TV. Alors toutes les courses ne se font pas là, les hippodromes de la France se partagent les courses :) Lors de ces journées, l'hippodrome accueille des centaines de chevaux avec les entraîneurs, les driver, jockeys et lads.

Bref, rendez-vous est donné au niveau des écuries, où se croisent toutes ces personnes, car une course se court toutes les 30 minutes.

Premier arrêt, le bureau des partants. Chaque partant pour une course se fait connaître et apporte avec lui la "carte d'identité" du cheval. Chaque cheval va donc avoir un box attribué dans l'écurie le temps de l'organisation.

On nous explique alors qu'avant chaque course, un cheval sera désigné afin de passer au contrôle vétérinaire. Le lad ou l'entraîneur du cheval portera un brassard afin que l'on sache qu'il fait parti des contrôlés. Hop, un petit pipi et les résultats tomberont bien plus tard (cela se compte en semaines après le prélèvement). Dans 99% des cas, les chevaux sont contrôlés négatifs. Le dopage est généralement involontaire lorsque le cheval est contrôlé positif (zone contaminée, traitement antibio donné au mauvais cheval ou trop près de la course...)

À savoir que le trot est une discipline d'origine française et ne se court quasiment qu'en France. Par ailleurs, les driveurs en trot attelé n'ont pas besoin de passer à la pesée comme les jokeys (bien que les structures des sulkys soient de plus en plus légères).

Bref, les chevaux se préparent, les driveurs aussi. Rendez-vous leur est donné à chaque début de course dans le rond de présentation, permettant à la fois au parieurs de choisir leurs chevaux, et de contrôler leurs ferrures (car elles sont données à l'avance des courses et doivent donc être respectées).

Ensuite vient la course. Ce n'est pas très long, entre 3 et 4 minutes à peine. Des commissaires contrôlent pendant et après la courses les chevaux, soit sur écran, soit en direct à la jumelle, soit dans le camion suiveur. Ils contrôlent, au trot, que le cheval ne passe pas au galop, que le driveur ne donne pas trop de coups de cravache et aussi comment il les donne ! Et enfin, il y a le Monsieur course, qui donne les informations au public en direct au micro. Je me demande d'ailleurs comment il arrive à parler si vite avec des noms de chevaux à rallonge ^^

Enfin, avant et surtout après chaque course, les entraîneurs et lads s'occupent de leurs chevaux :) C'est vraiment un monde de passionnés. Nous avons un peu parlé avec un entraîneur qui a choisi de reprendre l'écurie de ses parents et est vraiment fou de ses chevaux. Mais je sais aussi que c'est un monde très dur... Nous récupérions des chevaux de courses réformés dans mon ancien club... Pas de résultat = vente ou boucherie pour certains... Enfin bon :) je finis l'article par une sélection de photos de cette après-midi très intéressante !

4 commentaires :

  1. Quelle chance!!! Tes photos sont top! Merci de nous faire vivre ce moment!!!J'adore aussi les courses et j'aime bien parier 1 à 2 euros histoire d'avoir l'excitation du moment quand les chevaux arrivent vers la ligne d'arrivée! Ma grande envie serait d'aller voir les courses anglaises d'Ascot, histoire de voire plein de chapeaux et de s'imaginer dans ma Fair Lady!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci miss ! Vraiment une découverte pour moi ! C'est assez impressionnant en tout cas. J'aimerai beaucoup découvrir les courses d'obstacles maintenant. En tout cas merci à toi pour ton commentaire :)

      Supprimer
  2. La première fois pour moi c'était à l'hippodrome de Vincennes, et je ne connaissais pas du tout ce monde de pari, donc un réelle découverte pour moi. J'étais impressionnée par la vitesse à laquelle vont les chevaux!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui ils sont très puissants :) et souvent quand on les récupère en club c'est... sportif ^^

      Supprimer

Un petit mot qui me fait plaisir !