Mes lectures #53 : La Conjuration primitive de Maxime Chattam

| Lire les 4 commentaires | Ajouter un commentaire
Cela fait un moment que je n'ai pas lu Maxime Chattam ! Il est donc temps de s'y remettre avec La Conjuration primitive.


Le synopsis officiel :
Et si seul le Mal pouvait combattre le Mal ? Une véritable épidémie de meurtres ravage la France. Plus que des rituels, les scènes de crimes sont un langage. Et les morts semblent se répondre d’un endroit à l’autre. Plusieurs tueurs sont-ils à l’œuvre ? Se connaissent-ils ? Et si c’était un jeu ? Mais très vite, l’hexagone ne leur suffit plus : l’Europe entière devient l’enjeu de leur monstrueuse compétition. Pour essayer de mettre fin à cette escalade dans l’horreur, une brigade de gendarmerie pas tout à fait comme les autres et un célèbre profiler, appelé en renfort pour tenter de comprendre. 

Deux cadavres avec un même symbole marqué sur le corps, pourquoi pas ? Un serial killer pourrait être sur le coup... Mais deux cadavres avec le même symbole, avec deux scènes de crime totalement différentes, cela signifie deux tueurs différents également. Alexis, à la tête de cette enquête, est dépassé et va décider de sortir de sa retraite le meilleur criminologue de France. Les corps s'entassent pourtant toujours et une épidémie de tueurs regroupés sous ce même symbole semble s'étendre à la France, à l'Europe même... Comment se regroupent-ils ? Comment communiquent-ils ? Pourquoi agissent-ils sous la même bannière ? Alexis et ses coéquipiers vont découvrir le Mal avec une majuscule.

Pour mon avis personnel sur ce livre je vais commencer par une citation des dernières pages. Pas de spoil, ne vous inquiétez pas !!
" Parce que l'humanité n'a pas fini d'engendrer des parias, des détraqués, des épaves, des pauvres types, et qu'ils comprendront qu'en se rassemblant ils deviendront une force. [...] Ils sont là, tout autour de nous, ils s'organisent, dans l'ombre, dans le silence. Ils sont invisibles, et nous n'avons pour les traquer que l'empreinte de leur existence : leurs crimes."
Voilà. Cette phrase, je l'ai lu quelques jours après les attentats du 13 novembre 2015. Ce thriller n'a rien à voir avec les attentats, l'islamisme radical ou autre, mais traite de la même "humanité" qui engendre des monstres. J'ai beaucoup aimé l'histoire, c'est un des très bon Chattam que j'ai lu et j'avoue avoir été un peu bousculée par la "morale" de l'histoire qui se rapprochait étrangement de ce qui s'était passé "dans la vraie vie"... Des gens perdus qui, en se rassemblant, provoquent la terreur et l'angoisse. Bref... A côté de cela, la suspense est vraiment là, la fin m'a beaucoup plu également :) Bref, si vous souhaitez un bon thriller, c'est par ici !!

4 commentaires :

  1. Voilà un livre qui me donne bien envie. Je le rajoute de suite dans ma PAL !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et s'il te plait, d'après M. Chattam lui-même, il faudra lui sa suite : La Patience du Diable ! ;)

      Supprimer
  2. C'est pour moi un de ces meilleurs !
    La suite est très bien aussi :p

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'avoue que du coup, j'ai hâte de lire la suite ^^ Mais elle attendra un peu quand même :P

      Supprimer

Un petit mot qui me fait plaisir !