Mes lectures #74 : Mémé dans les orties // Central Park

| Lire le commentaire | Ajouter un commentaire
Bonjour par ici !

Je sais, je sais... J'ai beaucoup de mal à lire depuis le début de mon CDD... Comme j'ai aussi un peu de mal à être régulière en ce moment sur le blog... Mais un weekend chez mes parents m'a permis de bien avancer et de vous proposer, enfin, de nouveaux avis lecture par ici !

Aujourd'hui, je vais vous parler de

Mémé dans les orties d'Aurélie Valognes

et

Central Park de Guillaume Musso


Mémé dans les orties d'Aurélie Valognes


Synopsis officiel :
 Ferdinand Brun, 83 ans, solitaire, bougon, acariâtre – certains diraient : seul, aigri, méchant –, s'ennuie à ne pas mourir. Son unique passe-temps ? Éviter une armada de voisines aux cheveux couleur pêche, lavande ou abricot. Son plus grand plaisir ? Rendre chèvre la concierge, Mme Suarez, qui joue les petits chefs dans la résidence. Mais lorsque sa chienne prend la poudre d'escampette, le vieil homme perd définitivement goût à la vie... jusqu'au jour où une fillette précoce et une mamie geek de 93 ans forcent littéralement sa porte, et son cœur.
Mon avis : 
J'avais besoin d'un petit livre rapide et facile à lire. Bingo pour le premier livre de cette auteure qui m'a fait du bien lorsque l'humeur n'était pas vraiment au beau fixe. Je suis particulièrement touchée par les histoires avec des personnes âgées. Celle-ci m'a beaucoup plu. L'histoire est touchante et on comprend vite que derrière Ferdinand le méchant, il y a surtout une personne seule qui n'a jamais appris à partager. Une belle histoire de vie qui nous dit qu'il n'est jamais trop tard d'ouvrir son cœur et de changer pour le meilleur, même à 83 ans ! Je vous recommande donc ce petit livre sans modération. 

Central Park de Guillaume Musso


Synopsis officiel :
Alice et Gabriel n’ont aucun souvenir de la nuit dernière…
… pourtant, ils ne sont pas près de l’oublier.
New York, huit heures du matin.
Alice, jeune flic parisienne, et Gabriel, pianiste de jazz américain, se réveillent menottés l’un à l’autre sur un banc de Central Park.
Ils ne se connaissent pas et n’ont aucun souvenir de leur rencontre. La veille au soir, Alice faisait la fête avec ses copines sur les Champs-Élysées tandis que Gabriel jouait du piano dans un club de Dublin.
Impossible ? Et pourtant...
Les questions succèdent à la stupéfaction. Comment se sont-ils retrouvés dans une situation aussi périlleuse ? D’où provient le sang qui tache le chemisier d’Alice ? Pourquoi manque-t-il une balle dans son arme ?
Pour comprendre ce qui leur arrive et renouer les fils de leurs vies, Alice et Gabriel n’ont pas d’autre choix que de faire équipe. La vérité qu’ils vont découvrir va bouleverser leur existence…

Mon avis : 
Cela faisait un moment que je n'avais pas lu de Musso ! Peut-être parce que j'en ai beaucoup lu pendant mon adolescence, avec les Marc Levy. C'était la même période ^^ Mais j'avoue ne jamais avoir été déçue de Guillaume Musso. Ce livre ne fait pas exception ! Je l'ai lu en quelques jours seulement et j'ai été totalement prise dans le jeu de suspense de l'histoire. On sent que le personnage d'Alice est complexe et torturé. Les ficelles du thriller sont habilement maniée ici et on veut comprendre comment Alice et Gabriel ont bien pu se retrouver, tous les deux, attaché à un banc dans Central Park. Je n'ai même pas deviné l'histoire avant d'en avoir lu les lignes. Un vrai retournement de situation comme on les aime dans ce genre de roman. Mais Musso ne serait pas Musso sans sa touche que l'on retrouve à la fin du livre, je trouve ;) En tout cas, c'est un bon roman style thriller. Je l'ai lu vite et facilement.

1 commentaire :

  1. Coucou !
    Je ne connaissais pas le premier roman que tu présentes et le titre me fait déjà bien sourire. Ton avis donne envie ! ( +1 pour le rime hyper difficile?^^ )
    Pour Central Park j'ai vraiment accroché ( Musso.. comment ne pas être directement plongé dans le creux de ses pages ! ) mais j'ai été déçue par la fin. Vraiment j'ai trouvé ça trop rocambolesque bien que ce soit un peu sa marque de fabrique. Par contre si tu adores l'auteur fonces sans hésiter pour La fille de Brooklyn ! C'est un véritable coup de cœur et en plus il sort en poche ce mois-ci !!!

    RépondreSupprimer

Un petit mot qui me fait plaisir !