Interruption des programmes

| Lire les 8 commentaires | Ajouter un commentaire
Bien le bonjour par ici !

Vous avez pu le voir, mon dernier article traitait du sport et de sa reprise en douceur pour la rentrée...
Et aujourd'hui, vous vous demandez surement pourquoi je viens vous écrire un article dont le titre est "Interruption des programmes" !

Certains le savent, d'autre non, mais le destin a fait que, le jour même où je publiais cet article sur mon plaisir à reprendre le sport, j'ai eu un assez grave accident de cheval. Depuis 4 ans que je fais de l'équitation dans mon nouveau club, je n'étais jamais tombée. Avant, j'avais bien fait quelques chutes mais sans gravité...

Lundi dernier, j'ai enchaîné deux heures d'équitation car je souhaitais reprendre les cours d'obstacles en Galop 7. Cours qui se déroulent juste après ceux de dressage... Mes parents m'ont dit que je n'aurai pas du faire les 2h, que j'étais fatiguée. Mais pourtant tout se déroulait bien jusqu'au 15 dernières minutes du cours. J'étais même fière de moi et de cette reprise de l'obstacle sans trop d'encombres. Malheureusement, mon cheval a dérobé sur un obstacle une fois, puis une deuxième fois où je n'ai pas réussi à tenir mon équilibre. J'ai tenté sur plusieurs mètres de me remettre en selle, sans succès. J'ai fait un plat sur le dos. Le pire c'est que même mon moniteur m'a dit que la chute n'était pas plus impressionnante que ça ^^ Mais...

  • A 22h j'étais dans le camion des pompiers, totalement immobilisée sur une planche.
  • A 22h30 je suis arrivée aux urgences.
  • J'ai patienté jusqu'à 1h du matin je crois...
  • J'ai vu un interne qui ne pouvais pas me toucher.
  • J'ai encore patienté.
  • On m'a envoyé au scanner, puis en fait aux radios, mais en fait non, au scanner vers 2h du matin.
  • A 3h on m'annonce que les épineuses de mes vertèbres dorsales de 4 à 8 sont fracturées, mais que je vais pouvoir retrouver un lit sans planche.
Le diagnostic aurait pu être bien plus grave. J'aurai pu être totalement handicapée. C'est le risque de ce sport que j'aime tant. Un risque que j'assume puisque j'avais plusieurs fois dit qu'il était hors de question qu'un autre sport que l'équitation ne me permette pas de monter...

Alors voilà, je termine avec 3 semaines d'arrêt de travail alors que cela fait 2 semaines que j'ai commencé mon CDI. Et j'en ai pour 2 mois et demi de corset. Cela fait seulement 6j que je l'ai et cela me paraît déjà interminable. 24h/24, j'ai chaud (et encore je suis heureuse que l'automne arrive...), ça me gratte, et les nuits sont, pour le moment, interminables... Mes mouvements sont limités, notamment au niveau des bras. Je n'arrive pas à me relever seule le matin, et encore plein d'autres choses que mon Homme assume pour moi et fait pour moi.

Je me sens d'ailleurs hyper coupable de cet accident, qui n'est pas ma faute, mais quand même. Nous sommes supposés déménager avec mon homme d'ici mi-novembre... J'en aurai encore pour 1 mois de corset à ce moment là et ne pourrai pas l'aider :( Je crois que mon karma a souhaité compenser toutes les bonnes choses qui me sont arrivées en 2017 et ce, par un une lourde épreuve en fin d'année :/ Ce n'est pas juste, mais c'est la vie.

Alors, voilà j’interromps les programmes sportifs et professionnels jusqu'à nouvel ordre ! Je pense que le blog va me permettre de me changer les idées donc j'espère quand même pouvoir vous écrire des articles. On oublie aussi les articles mode pour le moment hein ^^

Bref, prenez soin de vous ! Parce qu'on ne sait jamais ce qu'il peut arriver demain...
Merci aussi à tous les petits messages que j'ai eu, par mail, sur insta, sur Facebook pour me souhaiter bon rétablissement et du courage. Je n'aurai pas pensé en recevoir autant et cela me touche beaucoup.

Merci.

8 commentaires :

  1. Oh ma pauvre je suis désolée pour toi ! Tu n'as pas à te sentir coupable pour cet événement, c'est le risque comme tu le dis.. Ça tombe mal mais dans le fond les "mauvaises nouvelles" n'arrivent jamais au bon moment.. J'espère que tu te rétabliras vite et que tu écriras par ici.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup pour ton commentaire. Effectivement mon homme me dit qu'il y a toujours une raison aux événements handicapant. Même si à ce jour je ne sais pas quoi et qu'il est plus emm*rdant qu'autre chose ^^
      Merci encore !

      Supprimer
  2. Des bisous ma petite Alison ;)

    RépondreSupprimer
  3. En apprenant la nouvelle, j'ai aussi pensé à ton article sur le sport... C'est un comble ! :) Courage pour la suite. Le nouveau boulot attendra et pour le déménagement, tu trouveras bien des amis motivés pour vous aider. Je suis sûre que ça va aller. Bisous encourageants !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui c'est vrai que c'est un comble ! Merci en tout cas pour ce message.J'espère que ça va aller aussi !! Bisous :)

      Supprimer
  4. Je comprends ton désarroi, cela doit être pénible à vivre...
    Comme tu le dis toi-même, c'est le moment de te consacrer davantage à ton blog, il y aura sûrement et malgré tout des bonnes choses à venir de cette immobilisation. Et puis des livres qui t'attendent sans doute?
    Prends soin de toi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Marie-Anne ! Difficile de m'y mettre au blog et aux livres je te l'avoue. Je m'ennuie vite, ou je fatigue et tombe de sommeil en pleine journée. Ma concentration est assez limitée ^^ Mais bon on va y arriver :)

      Supprimer

Un petit mot qui me fait plaisir !